Assurance vie : pourquoi certains épargnants ont gagné plus malgré une baisse des rendements

Mots-clefs : , , , , , , , ,

L’environnement de taux toujours plus bas a, sans surprise, fait reculer les rendements des contrats d’assurance vie en 2019. Sur certains contrats, les taux servis ont parfois dévissé à un tel point qu’ils n’ont pas dépassé 1% en 2019.

Pourtant, si l’on s’oriente vers certaines associations d’épargnants qui proposent de souscrire des contrats d’assurance vie, la chute ne se révèle pas si douloureuse que ce que l’on pourrait présager. C’est même tout l’inverse.

Du côté de l’Association française d’épargne et de retraite (Afer), principal regroupement d’épargnants en France avec plus de 760.000 adhérents et 55 milliards d’épargne, et du Groupement Associatif Interprofessionnel pour l’Amélioration de la Retraite et de l’Epargne (Gaipare), une autre association qui réunit quelque 55.000 adhérents, les comptes pour les souscripteurs sont, après prélèvements et prise en compte de l’inflation, finalement bien plus heureux en 2019 qu’en 2018. 

Pour 2019, l’Afer a dévoilé un taux de 1,85% pour son fonds garanti en euros, contre 2,25% servis en 2018. Gaipare a, pour sa part, annoncé mardi le repli du taux de rendement de son fonds en euros de 2,50% en 2018 à 2,15% en 2019.

Or la baisse des rendements de ces contrats en fonds euros n’a en rien empiété sur la performance globale pour les épargnants des supports proposés.

Une inflation en baisse qui profite aux épargnants

Pour quelle raison? Parce que lorsque l’on ôte les prélèvements sociaux (17,2%) et que l’on prend en compte l’inflation – qui sur 2019 devrait avoir atteint un taux de 1,1% -, le seuil de rentabilité pour une assurance-vie l’an passé s’établit à 1,33% selon nos calculs.

Résultat: tous les contrats en fonds euros dont les taux de rendements sont supérieurs à 1,33% ont permis aux épargnants de dégager de la performance en 2019. L’an passé, l’Afer et le Gaipare ont ainsi respectivement dépassé ce taux de 0,52 point et 0,82 point. Or, ces écarts sont nettement plus importants que ceux observés en 2018 (0,02 point pour l’Afer et 0,27 point pour le Gaipare).

Si bien qu’au final, malgré la baisse significative des rendements des contrats en fonds euros constatée, les épargnants ayant souscrit des contrats d’assurance vie en fonds euros via ces deux instances ont été mieux lotis en 2019 qu’en 2018.

Votre argent RSS – economie

Partager cet article