BOUYGUES : Les télécoms et le BTP font mieux que prévu chez Bouygues au premier semestre

Mots-clefs : , , , , , , ,

(BFM Bourse) – Le géant français des télécommunications, du BTP et des médias a dévoilé des résultats semestriels nettement supérieurs au consensus, notamment grâce aux bonnes performances enregistrées par Bouygues Telecom, qui a gagné près de 280.000 nouveaux clients.

Dans un marché très bien orienté (+1,4% pour le CAC 40 vers 11h55), le titre Bouygues domine le palmarès du baromètre de la cote parisienne avec une hausse de 5,7% à 34,47 euros, au plus haut depuis fin avril dernier. Ce bond permet également à l’action du groupe familial coté de revenir dans le vert, à la fois sur cinq jours (+5,1%), un mois (+3,1%) et depuis le 1er janvier 2019 (+9,9%). Le titre reste toutefois nettement en-deçà du niveau auquel il évoluait avant l’avertissement sur résultats d’octobre dernier, qui avait entraîné une chute de plus de 15% en deux séances, alors que Bouygues avait revu à la baisse les perspectives de résultats de ses activités de construction pour l’ensemble de l’exercice 2018.

Jeudi, le conglomérat diversifié a dévoilé des résultats bien supérieurs à ceux que prévoyait le consensus publié sur le site Internet de la société, établi en faisant la médiane des estimations de huit analystes. Entre janvier et juin, le chiffre d’affaires total du groupe s’est établi à 17,45 milliards d’euros, en hausse de 11% en données publiées et de 5% à périmètre et change constants. Le résultat net, en revanche, a reculé à 225 millions d’euros, contre 261 millions d’euros un an auparavant. En cause, la moindre contribution d’Alstom, passée de 73 à 33 millions d’euros, aux résultats du groupe. Le résultat opérationnel courant de Bouygues a néanmoins progressé de 36% à 453 millions d’euros. Des chiffres qui dépassent nettement ceux du consensus, qui tablaient sur un chiffre d’affaires de 17,13 milliards d’euros, assorti d’un ROC (résultat opérationnel courant) de 397 millions d’euros et d’un résultat net de 176 millions d’euros.

280.000 clients gagnés dans le mobile

Si le groupe souligne dans son communiqué qu’il a enregistré “une bonne dynamique commerciale dans ses trois activités (construction, télécoms et médias, NDLR)”, Bouygues Telecom a contribué pour plus de la moitié à l’amélioration du résultat opérationnel du groupe sur la période. Le chiffre d’affaires de l’opérateur télécoms ressort en effet à 2,913 milliards d’euros sur les six premiers mois de 2019 (+14% à périmètre et change constants), pour un résultat opérationnel en hausse de 67 millions d’euros à 230 millions d’euros. Bouygues Telecom indique notamment avoir “gagné 280.000 nouveaux clients forfaits mobile hors MtoM (“machine to machine”, NDLR) sur le semestre à 11,2 millions de clients.

Les activités de construction -qui regroupent Bouygues Construction, Bouygues Immobilier et Colas- ont quant à elles vu leur résultat opérationnel courant baisser de 12 millions d’euros au premier semestre à cause de l’immobilier, à 72 millions d’euros, pour un chiffre d’affaires de 13,398 milliards d’euros (+4% à périmètre et change constant). “Le carnet de commandes, à fin juin 2019, se stabilise à un haut niveau, à 33,8 milliards d’euros” précise le groupe. Dans le détail, les ROC de Colas (+31 millions d’euros) et de Bouygues Construction (+6 millions) progressent, contrairement à celui de Bouygues Immobilier, dont le repli de 49 millions d’euros s’explique “par la très faible activité en immobilier d’entreprise et la hausse du coût des travaux consécutive au pic de réservations de logements enregistré par le marché en 2017. L’action Colas grappille 1,4% à 142 euros vers 11h45, dans un volume d’échanges toutefois faible, Bouygues détenant 96,6% du capital de sa filiale de travaux publics.

Maîtrise du coût des programmes TV

Enfin, TF1 affiche une “bonne performance commerciale avec une part d’audience en hausse de 0,2 point sur un an sur la cible des femmes de moins de 50 ans responsables des achats pour atteindre 32,7 % au premier semestre” indique le communiqué publié par Bouygues avant Bourse. Le chiffre d’affaires du groupe de médias grimpe de 6% à 1,145 milliard d’euros, dont 836 millions d’euros de revenus publicitaires (+3%). Le ROC progresse également de 61 millions d’euros sur un an, tandis que la marge opérationnelle a augmenté de 4,8 points à 14,2%. “Cette croissance résulte notamment de la maîtrise du coût des programmes des cinq chaînes en clair au premier semestre 2019 (-53 millions d’euros sur un an) et de la diffusion, l’an dernier, de la Coupe du Monde de Football masculine” explique Bouygues. Malgré le semestre convaincant réalisé par TF1, le titre du groupe de médias lâche 4,3% vers 11h45, en raison de l’abaissement de recommandation de Bank of America Merrill Lynch.

Bouygues a également profité de sa publication semestrielle pour confirmer l’ensemble de ses objectifs annuels, à commencer par une amélioration de la profitabilité du groupe pour atteindre 300 millions d’euros de flux de trésorerie libre chez Bouygues Telecom (contre 188 millions d’euros en 2018). Bouygues compte en outre, d’ici deux ans, améliorer la génération de trésorerie libre après besoin de fonds de roulement du groupe pour atteindre un flux de 1 milliard d’euros.

Enfin, le groupe familial a annoncé que l’actuel directeur général délégué de Bouygues Construction en charge de la stratégie et des finances, Pascal Grangé, allait succéder à Philippe Marien au poste de directeur général adjoint et directeur financier du groupe Bouygues à compter du 1er octobre. Numéro deux du groupe depuis 2016 et directeur financier depuis 2006, Philippe Marien était l’un des dirigeants historiques de l’entreprise où il était entré en 1980.

Quentin Soubranne – ©2019 BFM Bourse

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur BOUYGUES en temps réel :


Votre avis

Actu et Conseils – BFM Bourse

Partager cet article