DERICHEBOURG : Le projet de rachat du pro du recyclage Ecore dope Derichebourg en Bourse

Mots-clefs : , , , , , ,

Derichebourg projette de racheter Ecore (GDE)

(BFM Bourse) – Le spécialiste des services à l’environnement négocie le rachat du groupe Ecore (Guy Dauphin Environnement), l’un des leaders du recyclage en France et en Europe. Une annonce qui entraîne une envolée du cours de Derichebourg, au plus haut depuis deux ans et demi jeudi.

Dans un bref communiqué, Derichebourg a annoncé mercredi dans la soirée entrer en négociations exclusives avec les actionnaires d’Ecore en vue de racheter la holding faîtière Groupe Ecore Holding (basée au Luxembourg), pour un montant non précisé pour le moment, sachant que le groupe dispose d’ores et déjà “d’un soutien financier de premier plan” pour sécuriser les sujets de financement liés à ce projet d’acquisition.

Fondé en 1965 par Guy Dauphin, Ecore se présente comme un acteur majeur de l’économie circulaire et du développement durable avec près de 3,37 millions de tonnes recyclées en 2019 pour un chiffre d’affaires de 1,16 milliard d’euros. Implanté sur 68 sites en France, GDE Groupe Ecore y est un leader du recyclage et de la valorisation des déchets, en particulier des métaux ferreux et non ferreux. Autrement dit, ce n’est autre que le principal concurrent de Derichebourg (qui traite près de 4 millions de tonnes).

À ce stade, le groupe a présenté une promesse unilatérale d’achat et obtenu période d’exclusivité pendant laquelle les parties entendent finaliser leur accord. La concrétisation de l’opération est pour l’instant subordonnée à la signature des accords définitifs. Derichebourg précise comme il se doit que la finalisation interviendrait “dans le respect des obligations applicables en matière de consultation des instances représentatives du personnel et serait soumise à l’autorisation préalable de l’autorité compétente en matière de contrôle des concentrations”.

Le leader incontesté du recyclage de métaux en Europe

Aux yeux de Midcap Partners “l’impensable devient possible” avec ce rachat potentiel d’Ecore. “En raison de la forte complémentarité des deux activités et des multiples synergies potentielles, l’opération ne peut qu’être ultra bénéfique au groupe”, note l’analyste Charles-Louis Planade. Ce dernier souligne que le management de Derichebourg dispose d’une capacité éprouvée à intégrer de façon profitable les acquisitions.

Si pour l’heure, en l’absence d’indications sur les concessions éventuelles demandées par les autorités de la concurrence et sur le prix de l’opération, le bureau d’études n’est pas en mesure d’ajuster ses projections financières mais s’attend a priori à les réviser “fortement à la hausse”.

“En cumulant cette potentielle incroyable opération à celle réalisée récemment en Espagne, le groupe se positionne clairement comme le numéro un incontesté du recyclage de métaux en Europe”, conclut l’analyste, en renouvelant son conseil d’achat en vue d’un objectif instantanément revalorisé de 9 à 15 euros. Le titre en est encore loin. Vers 10h50 ce jeudi, l’action flambait de 16,5% à 5,85 euros.

Guillaume Bayre – ©2021 BFM Bourse

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur DERICHEBOURG en temps réel :


Actu et Conseils – BFM Bourse

Partager cet article