ERAMET : Eramet, lanterne rouge du SRD, s'effondre de 57% en 4 mois

Mots-clefs : , , , ,

(BFM Bourse) – Le massacre continue pour le spécialiste des métaux.

La chute est lourde, très lourde, de 14% sur la semaine et plus de 5% à 71,40€ à 16h34 sur la séance pour Eramet, le spécialiste des métaux comme le nickel, les alliages de métaux, ou encore le manganèse. La valeur est la lanterne rouge du SRD et du SBF 120, voyons ensemble pourquoi le titre est massacré depuis plusieurs mois.

En effet, avec la hausse du dollar et les tensions commerciales, Eramet est l’une des cibles privilégiées par les vendeurs ces dernières semaines, après les tensions entre les Etats-Unis et la Chine puis entre la Turquie et l’oncle Sam.

Publication décevante le 25 juillet dernier déjà

Par ailleurs, la tendance était déjà baissière sur le titre en particulier depuis la publication des résultats le 25 juillet dernier, comme nous l’évoquions déjà, et les tensions récentes n’ont fait que l’accentuer.

Le groupe avait publié un chiffre d’affaires en croissance de 1% sur un an à 1,8 milliards d’euros et un bénéfice net en progression de 16%, mais ces chiffres étaient inférieurs aux attentes et le titre avait perdu 16% ce jour là. La pression vendeuse s’est maintenue et accentuée depuis dans un contexte de dollar fort et de baisses de l’ensemble des matières premières et plus particulièrement des métaux, comme le cuivre ou l’or notamment récemment.

Dette importante

On citera également parmi les éléments qui incitent à la prudence pour les investisseurs la dette importante avec un ratio dette/capitaux propres, qui est passé de 19% en 2017 à 23% lors des derniers résultats.

Une valorisation qui commence à être faible

Toutefois, la valeur subit la chute des matières premières ces dernières semaines et l’effet dollar, mais avec un PER qui est désormais d’un peu plus de 8, on peut se demander si il n’est pas temps de jeter un coup d’œil à la valeur… Même si pour le moment, nous n’avons pas vraiment de signe de retournement, y compris techniquement, les investisseurs n’en veulent pas, et Eramet est encore nettement vendue par les investisseurs ce vendredi.

Depuis le début de l’année, la valeur perd 28% et 57% depuis ses plus hauts à 167,20€ touchés en avril dernier.

Sébastien Duhamel – ©2018 BFM Bourse

Vous suivez cette action ?

Votre avis

Actu et Conseils – BFM Bourse

Partager cet article