Qui va hériter de l'immense fortune de Liliane Bettencourt?

Mots-clefs : , , , ,

C’est une question à plus de 35 milliards d’euros: qui va hériter de la fortune de la femme la plus riche au monde? Si cette question peut sembler compliquée dans beaucoup de familles fortunées, chez les Bettencourt on a réglé cet épineux problème depuis longtemps. En effet, dès 1992, Liliane Bettencourt a organisé sa succession*, en léguant par donation la nue-propriété (en gardant pour elle l’usufruit) de ses actions à sa fille Françoise (deux tiers) et à ses deux petits enfants, Jean-Victor et Nicolas Meyers (un tiers).

En 2004, une partie de ces titres ont été transférés dans la holding Téthys, qui gère les intérêts familiaux et qui est aujourd’hui présidée par Françoise Bettencourt Meyers et son mari. Cette société possède aujourd’hui 26,2% du capital et 33,04% des droits de vote de L’Oréal, tandis que Françoise Bettencourt Meyers et ses deux enfants détiennent respectivement 6,85% du capital en nue-propriété et 16.832 actions en pleine propriété.

Françoise Bettencourt Meyers ne sera pas la femme la plus riche du monde

Après le décès de l’héritière du groupe L’Oréal, Françoise Bettencourt Meyers devrait donc détenir 24,3% du capital de L’Oréal, auquel il faudra ajouter les 5633 actions que détenait encore Liliane Bettencourt. Ses enfants possèderont quant à eux de manière indirecte 8,7% du capital. Un pourcentage élevé qu’ils doivent en grande partie à leur mère qui avait effectué un apport en nature de la nue-propriété de 38 millions d’actions L’Oréal au profit de la société Téthys qui en détenait déjà l’usufruit. 

Si l’avenir de la famille Bettencourt est donc assuré, Françoise Bettencourt Meyers ne devrait pas hériter du titre de plus grande fortune féminine du monde que détenait encore sa défunte mère. Car avec un patrimoine personnel avoisinant désormais les 25 milliards d’euros, la nouvelle héritière du groupe L’Oréal reste désormais à bonne distance d’Alice Walton, héritière des supermarchés Walmart, et ses 38,1 milliards de dollars (31,8 milliards d’euros). La fille de Liliane Bettencourt pourra tout de même se consoler avec les 496 millions d’euros de bénéfices perçus par Téthys au titre des dividendes reçus de L’Oréal.

Votre argent RSS – economie

Partager cet article