Bruno Le Maire veut maintenir la taxe d'habitation sur les résidences secondaires

Mots-clefs : , , , , , , ,

Bruno Le Maire s’est dit favorable ce dimanche au maintien de la taxe d’habitation pour les résidences secondaires tout en réitérant l’engagement du gouvernement à mettre fin à cet impôt pour les résidences principales à l’horizon 2021.

« Nous avons dit que nous supprimerions la taxe d’habitation, nous le ferons, mais (…) sur la résidence principale. Ca ne me paraît pas juste d’expliquer que l’on va la supprimer aussi sur la résidence secondaire », a affirmé le ministre de l’Économie lors de l’émission « Le Grand Rendez-vous » Europe 1-Les Echos-CNEWS, tout en reconnaissant que l’arbitrage définitif du gouvernement n’avait pas encore été pris.

Le ministre était interpellé au sujet des déclarations du patron du parti présidentiel La République en marche (LREM), Christophe Castaner, qui avait plaidé jeudi pour le maintien de cette taxation des résidences secondaires.

« Je pense que ça ne se justifie pas »
    

« Christophe Castaner a raison », a répondu Bruno Le Maire. « Si vous avez la chance d’avoir une résidence secondaire, tant mieux pour vous, mais enfin je ne vois pas comment on pourrait justifier qu’on supprime la taxe d’habitation sur la résidence secondaire », a-t-il ajouté, tout en reconnaissant que le gouvernement n’avait pas encore pris de décision ferme à ce sujet.
    
« L’arbitrage définitif viendra, mais je pense que sur la taxe d’habitation il serait juste, légitime, de la supprimer totalement sur la résidence principale, c’est décidé, à partir de 2021 au plus tard (…) sur la résidence secondaire, je pense que ça ne se justifie pas ».
    
Le gouvernement a assuré mercredi que la suppression complète de la taxe d’habitation interviendrait « au plus tard d’ici à 2021 », promettant une concertation sur les pistes destinées à compenser le manque à gagner pour les collectivités.

Votre argent RSS – economie

Partager cet article