Le taux du livret A pourrait baisser à 0,5% en février, indique la Banque de France

Mots-clefs : , , , , , , ,

Le taux d’intérêt du livret A va-t-il bientôt baisser? L’un des placements préférés des Français pourrait voir sa rémunération reculer de nouveau en février prochain. Le taux d’intérêt annuel est fixé à 0,75% depuis le 1er août 2015. Un arrêté publié au Journal officiel en 2017 prévoyait par ailleurs qu’il soit maintenu à ce niveau jusqu’au 31 janvier 2020. Une réactualisation à la baisse à partir de février prochain est donc possible, comme l’explique le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, invité ce mardi sur BFM Business dans l’émission Good Morning Business.

“Il y a une formule qui est fixée, maintenant, en fonction du taux d’inflation et des taux d’intérêt” détaille-t-il. “Cette formule, début février, pourrait donner un taux de 0,5%. Donc il reste positif, sauf s’il y a des circonstances exceptionnelles. (…) Aujourd’hui, il ne me semble pas qu’il y ait de raison d’invoquer des circonstances exceptionnelles” pour ne pas appliquer cette baisse, a expliqué François Villeroy de Galhau. 

C’est donc une baisse notable pour le livret A dont le taux avait donc été gelé à 0,75%, par décision du gouvernement en septembre 2017. Au 1er février prochain, une nouvelle méthode de calcul va donc être mise en place avec un taux plancher qui devrait être vraisemblablement de 0,5%.

55 millions de Livrets A chez les particuliers

Reste que le taux annoncé, qui doit encore être confirmé dans les prévisions de janvier de la Banque de France, est largement inférieur à l’inflation (1% en novembre). Cela signifie pour les épargnants une perte nette de leur épargne. Le sujet est politiquement sensible, alors que la Banque de France dénombrait 55 millions de Livrets A détenus par des personnes physiques fin 2018, selon son dernier observatoire de l’épargne réglementée. Le gouvernement pourrait donc décider de déroger à la règle de calcul pour maintenir le taux de 0,75%. 

D’autant que le succès de ce livret réglementé et défiscalisé ne se dément pas. Entre janvier et octobre, 13,63 milliards d’euros supplémentaires sont venus alimenter les Livrets A, selon les dernières données de la Caisse des dépôts. Les encours s’élèvent ainsi à 297,4 milliards d’euros sur ce placement. Soit 6% de plus qu’il y a un an à la même époque. En ajoutant le Livret de développement durable et solidaire, les encours gonflent à 408,2 milliards d’euros (+5,7% sur un an).

Votre argent RSS – economie

Partager cet article