Ce que signifie le jour des quatre sorcières sur les marchés

Mots-clefs : , , , ,

Les marchés financiers et les 4 sorcières

(BFM Bourse) – Ce “jour des quatre sorcières” correspond à une journée boursière exceptionnelle au cours de laquelle quatre types de produits dérivés expirent simultanément.

L’expression peut prêter à sourire mais les investisseurs se méfient de ces journées boursières où volumes échangés et volatilité peuvent atteindre des records. Concrètement, le “jour des quatre sorcières” (quadruple witching day) désigne les troisièmes vendredis des mois de mars, juin, septembre et décembre.

Lors de ces journées-là, quatre produits dérivés expirent simultanément. Il s’agit des options sur les indices et les actions ainsi que des contrats à terme (ou “futures”) sur les indices et les actions également. Si l’ensemble des options ainsi que les futures sur les indices expirent tous les mois (occasionnant donc une séance mensuelle des “trois sorcières”), les futures sur actions, eux, expirent seulement tous les trois mois. C’est la conjonction des quatre événements qui n’arrive qu’une fois par trimestre.

Si les “4 sorcières” entraînent des mouvements plus marqués qu’à l’habitude sur les places boursières, c’est dû au débouclage massif et simultané de nombreuses positions par les investisseurs – en France, les dérivés sur indices sont liquidés à 16h30 et ceux sur actions à 17h30. À ce moment-là, les intervenants positionnés sur ces instruments tentent de faire évoluer le cours de compensation (autrement dit le cours final des produits des options et des contrats, calculé en fin de séance le jour de leur échéance) en leur faveur. Si les volumes exceptionnels traités par les marchés ce jour-là peut générer de la volatilité, force est de constater que des ajustements dans la programmation des échanges ont aidé à la réduire ces dernières années.

C’est en 2002 qu’a eu lieu le premier “jour des quatre sorcières”. Avant cette année-là, il n’était question que d’un “jour des trois sorcières” car les premiers contrats à terme sur actions ont été négociés en 2002.

N.B. : ce papier a été initialement publié le 18 septembre 2020 et mis à jour le 19 mars 2021.

Quentin Soubranne – ©2021 BFM Bourse

Actu et Conseils – BFM Bourse

Partager cet article