Nasdaq Composite : En apesanteur

Mots-clefs : , ,

(BFM Bourse) – Dans une ambiance rafraichie sur l’ensemble des autres indices de la cote américaine, et sur les principales places boursières en Europe et au Japon, le Nasdaq Composite est parvenu hier à tirer son épingle du jeu, en se payant le luxe d’inscrire un nouveau zénith (+0,55% à 13 530 points). L’effet FOMO (Fear of Missing Out), bien connu des spécialistes des métiers de la vente et du marketing, est toujours aussi intense. Il s’agit de cette peur de rater une opportunités et qui pousse invariablement, quel que soit le niveau de prix, les nouveaux entrants dans leur démarche, de peur de voir passer le train.

Pourtant si l’on se réfère aux resserrement des mesures de restriction imposées par la crise sanitaire, le tableau a de quoi calmer les ardeurs sur les autres classes d’actifs à risque. Aux Etats-Unis, le nouveau président a décrété une série de mesures, dont une quarantaine pour les voyageurs étrangers. En Europe, la situation est “très grave” dans l’ensemble, a averti la présidente de la Commission européenne.

Au chapitre statistique hier, tir groupé de publications macroéconomiques de bonne facture, ou du moins dépassant les attentes des analystes, que ce soit pour les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage (900K), l’indice manufacturier de la Fed de Philadelphie, qui explose à la hausse à 26.5, ou les mises en chantier de logements et permis de construire.

A suivre les toutes premières estimations des baromètres PMI (IHS Markit) pour l’industrie et les services pour le mois de janvier à 15h45 pour les Etats-Unis. Les ventes de logements anciens (16h00) ainsi que les stocks de pétrole (17h00) compléteront le programme outre Atlantique.

A suivre côté valeurs Intel (+6,46% à 43,46$ hier) dans le sillage de ses trimestriels, attendu en nette baisse ce vendredi après l’annonce d’un maintien d’une grande partie de sa production en interne.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

La respiration des cours du 08 au 19 janvier sur l’indice Nasdaq Composite, qui a plafonné dans retracement, parfaitement à plat, est désormais terminée. Le gap haussier tracé hier, avec extension haussière immédiate, et inscription de nouveaux zéniths, milite pour une poursuite de l’ascension à court terme, soutenu par un effet psychologique appelé FOMO (Fear of Missing Out), soit la peur d’une frange d’investisseurs de rater une opportunité. Concernant le profil graphique de fond, il est puissamment haussier.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l’indice Nasdaq Composite à court terme.

On prendra soin de noter qu’un franchissement des 14000.00 points raviverait la tension à l’achat. Tandis qu’une rupture des 13000.00 points relancerait la pression vendeuse.

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : En apesanteur (©ProRealTime.com)

©2021 BFM Bourse

Actu et Conseils – BFM Bourse

Partager cet article