Dow Jones : Avec le rachat de la Fox, Disney absorbe Alien et les Simpson

Mots-clefs : , , , , , ,

Après Lucas et Marvel, Disney absorbe la Fox

(BFM Bourse) – Les actionnaires ont approuvé l’absorption de la Fox par Disney, ce qui va créer un nouveau géant mondial du divertissement.

Après des mois de discussions, The Walt Disney Company, fondée en 1923 par les frères Walt et Roy Disney, continue sa mutation et devrait racheter la Fox pour 71,3 milliards de dollars. La décision a été approuvée vendredi soir par les actionnaires de la Fox et de Disney. Le feuilleton aura duré des mois, mais il devrait être finalisé d’ici 2019.

Au départ, le rachat de la 21st Century Fox par Disney semblait évident. Une première offre de 52,4 milliards de dollars avait été formulée. Mais le cablô-opérateur américain Comcast avait décidé de se mêler à l’affaire, en proposant une offre supérieure à celle de Mickey. Comcast avait alors proposé 65 milliards de dollars. Une semaine plus tard, Disney avait été contraint de surenchérir à 71,3 milliards de dollars. Une offre qui vient donc d’être approuvée par les actionnaires, en l’espace de 8 minutes… Tandis que Comcast a renoncé à rehausser son offre.

Malgré le montant très important du deal, cela ne permet pas de le faire entrer dans le top 5 des plus grosses fusions-acquisitions de l’histoire. Il aurait fallu pour cela 20 milliards de dollars de plus.

Avatar, Alien ou les Simpson

Quoi qu’il en soit, avec cette acquisition, Disney achète les studios de cinéma de la Fox, avec des franchises comme Avatar, Alien, les Simpson, ou encore la Planète des Singes. Le groupe acquiert aussi les chaînes Sky, FX et National Geographic, ou encore la plateforme de streaming Hulu.

Le groupe Fox ne disparaît pas pour autant. La société de Rupert Murdoch conservera Fox News, sa chaîne de télévision considérée comme proche de Donald Trump. Elle garde aussi dans son escarcelle les médias du groupe, à savoir le Wall Street Journal et l’agence d’information DowJones.

Après le rachat de la galaxie Marvel en 2009 puis de Lucasfilm (Stars Wars) en 2012, Disney pourrait devenir de plus en plus omnipotente, et il faudra un feu-vert de l’ensemble des autorités de la concurrence. Fin juin, le ministère de la Justice américain avait déjà donné son feu vert sous certaines conditions. Disney devra notamment céder 22 chaînes locales sportives du groupe 21st Century Fox. Mais l’aval des autorités de régulation de plusieurs autres pays sont encore nécessaires pour finaliser le dossier.

Sébastien Duhamel – ©2018 BFM Bourse

Votre avis

Actu et Conseils – Trading Sat

Partager cet article