LAFUMA : L’actionnaire suisse de Lafuma en position de retirer le titre de la cote

Mots-clefs : , , , , , ,

Calide à plus de 90% du capital de Lafuma

(BFM Bourse) – Calida Holdings, actionnaire majoritaire du fabricant haut-savoyard d’équipements de sports de plein air, a racheté les parts de La Financière de l’Echiquier. Le groupe suisse dépasse ainsi le seuil fatidique de 90% du capital de Lafuma.

Une sortie de la cote de Lafuma se dessine-t-elle ? Son actionnaire principal, le groupe suisse Calida (également propriétaire des sous-vêtements masculins du même nom et de la marque de lingerie féminine Aubade), devient quoi qu’il en soit en mesure de lancer, s’il le souhaite, le retrait de la cote de l’entreprise créée dans les années 1930 et cotée sur Euronext Paris depuis 1997.

Calida (cotée elle même à la SIX Swiss Exchange), actionnaire majoritaire à la suite d’une offre publique menée en 2013 par laquelle le groupe helvète avait insufflé 35 millions d’euros à la société tricolore, a annoncé lundi soir avoir signé un contrat pour racheter les participations de L’Echiquier Value Euro et L’Echiquier Excelsior, deux fonds de la société de gestion Financière de l’Echiquier.

Avec cette transaction, au prix de 17,99 euros par action (contre 14 euros offerts en 2013), Calida acquiert 4,14% du capital de Lafuma portant sa participation à 91,84%. Soit au-delà du seuil de 90%, nouveau seuil de détention de l’actionnaire majoritaire permettant d’exercer le retrait obligatoire à la suite de la loi Pacte, qui a ainsi aligné la réglementation française sur les recommandations européennes. Précédemment, ce seuil était de 95%.

Guillaume Bayre – ©2019 BFM Bourse

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur LAFUMA en temps réel :


Votre avis

Actu et Conseils – BFM Bourse

Partager cet article